Qu’est-ce que l’hypnose ?

 

Hypnose Médicale

Le  terme hypnose  médicale fait réference traditionnellement à 3 items:

  1. Un état particulier de conscience différent de l’état de conscience ordinaire. Le processus hypnotique est un état neuro-psycho-physiologique particulier permettant d’utiliser des fonctions physiologiques, naturelles du corps et de l’esprit.
  2. Des techniques permettant de déclencher, amplifier et faire durer ce processus singulier.
  3. Des pratiques thérapeutiques médicales, paramédicales ou psychothérapeutiques utilisant ce processus pour faciliter un effet thérapeutique souhaité.

Hypnose Ericksonienne

L’hypnose ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson (1901-1980). Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste, cette forme d’hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL), sophrologie, EMDR …

Thérapie Utilisée en psychothérapie, elle se situe dans une optique courte :

Séance type

En lire plus …En pratique comment se déroule une séance d’hypnose médicale ? L’humain est un système vivant, complexe et évolutif et sa physiologie bien qu’ étudier avec des moyens de plus en plus sophistiqués reste encore à découvrir. On considère actuellement que sont intimement intriqués des phénomènes biologiques et neurophysiologiques, psychiques, comportementaux et socio-économiques.Tous ces dimensions sont à prendre en compte pour une bonne pratique de l’hypnose 

Un peu de mythe   …

« Dans la mythologie grecqueHypnos (en grec ancien Ὕπνος / Húpnos) est le dieu du sommeil, connu chez les Romains sous le nom de Somnus.

Il est le fils de Nyx et le frère jumeau de Thanatos, la personnification de la Mort. Il est aussi le père de Morphée, dieu des rêves.

Hypnos est également considéré comme le gardien de la nuit, qui reste éveillé quand le monde est endormi. »

Homère

VIIIe siècle av. J.-C

Hypnos et Thanatos portant Sarpédon, v. 440 av. J.-C.British Museum(Vase D 56)